Une hotte aspirante encastrable pour une cuisine design



Souhaitez-vous réaménager votre cuisine ? Et si cette fois-ci, vous misez sur une décoration épurée avec des meubles tout en blanc et une hotte aspirante encastrable ? A la fois opérationnelle et décorative, celle-ci offre un rendu inédit si elle est bien réalisée, et ce, que ce soit par un professionnel ou une personne ordinaire. Néanmoins, l’emplacement reste un dilemme à éclaircir. Idem pour le modèle de meilleure hotte aspirante encastrable à choisir pour sa maison.

Quelle hotte pour la cuisine ?


L’aménagement d’intérieur ne se fait pas à la légère. Certes, l’aspect déco paraît le plus important. Mais il ne faut pas tomber dans le piège et oublier le côté pratique et fonctionnel. D’où la difficulté de choisir entre une hotte murale et une hotte îlot, que l’on retrouve sur le plafond. La hotte encastrée existe sous différentes formes : si certains modèles sont classiques en carrés ou en rectangles, d’autres admettent plus d’originalité avec une configuration en demi-lune par exemple. Dans la mesure où l’espace ne vous permet pas grand-chose, une hotte aspirante inclinée fera l’affaire. Quant à la hotte de plafond, comme son nom l’indique, elle trouve sa place en haut de nos têtes, en cuisine. Elle est parfaite, notamment si votre plaque à induction se situe en plein milieu de la pièce.
En outre, l’on retrouve deux types de hotte encastrable: le modèle escamotable d’un côté puis le « groupe filtrant » de l’autre. Le premier, on aime le placer en dessous des plaques de cuisson. Il suffit d’ouvrir ou de fermer l’auvent pour l’actionner automatiquement. Quant au second, lui, épouse parfaitement un garde-manger en hauteur ou pourquoi pas, une cheminée. On le recommande pour les adeptes de grands espaces.

Comment choisir sa hotte aspirante encastrable ?


Sélectionner une hotte aspirante n’est pas un jeu d’enfant. Après analyse de l’espace de vie puis révision du budget, l’utilisateur devra trouver quel type de hotte répondra au mieux à ses attentes et goûts. La taille de l’accessoire est un deuxième point important dans la mesure où le logement impose ses propres contraintes. C’est le cas notamment des hottes tiroirs et encastrées. Leurs dimensions doivent être à l’échelle par rapport au meuble de cuisine où elles seront incorporées. Dans la plupart des cas, les chiffrent se situent entre 60 et 90 cm. Puis, n’oublions pas que le but premier d’une hotte est d’évacuer les vapeurs et fortes odeurs dans la cuisine suite à la cuisson d’un plat.
Notre intérêt se portera également sur le mode d’aspiration. D’emblée, il en existe deux types à savoir le système à extraction (ou à évacuation) qui transporte les fumées vers l’extérieur à l’aide d’un conduit d’évacuation puis le système de recyclage dont le principe est de filtrer, ces dites fumées, pour ensuite les réintégrer dans le bâtiment même. Cela dit, pour un environnement sain et frais, un filtre est utilisé dans les deux cas. Enfin, le niveau sonore. En regardant de près, le produit affiche des renseignements dont des nombres suivis de « dB ». Pour faire court, 35 dB correspond à une hotte silencieuse alors qu’à partir de 55 dB, il s’agira d’une hotte bruyante à vitesse d’aspiration maximale.

Ce qu’il faut savoir sur le vin de Bordeaux